À propos du Ve RGPH

Le développement d’un pays exige un système statistique bien organisé, permettant aux planificateurs de s’appuyer sur un large ensemble d’indicateurs statistiques qui sont indispensables pour l'amélioration de la planification. En Haïti, tout comme dans plusieurs pays, les instances gouvernementales ont encore un accès limité aux statistiques de base pour concevoir leurs politiques, en assurer le suivi et pour promouvoir des mesures novatrices de développement durable.

Haïti a subi plusieurs chocs pendant la dernière décennie, allant de crises politiques incessantes à des catastrophes naturelles entraînant de lourdes pertes, comme l’ont fait les quatre (4) ouragans qui ont frappé en 2008 et le séisme du 12 janvier 2010, ou l’épidémie de choléra encore endémique. Ces facteurs ont contribué à la dégradation des conditions de vie de la population et ont provoqué des changements dans la structure démographique et dans la distribution spatiale de la population.

Les statistiques actuelles utilisées ne reflètent plus la réalité socio démographique du pays, c’est pourquoi, quinze ans après le recensement de 2003, la république d’Haïti se prépare à réaliser son cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (Ve RGPH).

Un impératif essentiel

Conduit par l’Institut Haïtien de Statistique et d’informatique (IHSI), sous la tutelle du Ministère de l’Économie et des Finances, ce recensement permettra, de par la couverture intégrale de la population et de son territoire, et par la richesse des informations qu’il produira,de rendre compte des réalisations en vue de l’atteinte des objectifs de l’Agenda 2030 sur le développement durable.

Cette opération aidera également à accroître les connaissances sur les caractéristiques de la population résidente et les ressources humaines disponibles, de mesurer l’évolution démographique et de comprendre les nouveaux défis socio démographiques à venir. De plus, le recensement aidera à orienter les décideurs, le secteur privé et la société civile sur la manière d’améliorer le développement social et économique du pays. Il facilitera également la contribution d’Haïti à l’application du Consensus de Montevideo – le Programme Régional d’Action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD).

Le recensement produira également des données appuyant le choix des priorités nationales et contribuera à une compilation et une utilisation plus efficaces des données administratives. Le renforcement des capacités des ressources humaines conduira le pays vers la durabilité de la collecte et de l’analyse des données et ce, avec de meilleurs cadres d’échantillonnage, des cartes de grande qualité, et des installations agrandies pour le traitement des données. Ensemble, ces aspects constituent les principales composantes d’un système statistique national intégré.